Historique

1887
Les débuts officiels de La Rozavère remontent à 1887. Cette année-là, l’«Asile de vieillards pauvres et malheureux de Lausanne» ouvre ses portes. Le premier site, situé dans une maison louée à Prilly-Chasseur, a une vingtaine de lits. Mais le manque de place se fait vite sentir. Les responsables de l’époque décident alors de la construction d’une maison à proximité de Lausanne, avec «une situation champêtre et tranquille». Ce sera dans le quartier de Chailly, au chemin de Rovéréaz.

1899
Le bâtiment est terminé en septembre (1er bâtiment historique R1-est).

1902
Le comité songe déjà à la nécessité d’ajouter des dépendances. Un autre immeuble est construit (2e bâtiment historique R1-ouest). Au fil des ans, la future Rozavère se médicalise de plus en plus. Une section accueille des vieillards malades, alors qu’à l’origine l’établissement était destiné, comme son nom l’indique, à des vieillards pauvres et malheureux, mais valides.

1930
Le comité décide d’abandonner, dans sa raison sociale, les termes «pauvres» et «malheureux», jugés désuets. La nouvelle dénomination est «Asile de vieillards de Chailly-sur-Lausanne».

1954
La décision est prise de remplacer le terme «asile» par celui de «maison».

Fin des années 60
L’effectif est de 110 pensionnaires.

Dès 1970
Les discussions avec l’État s’accentuent. L’évolution démographique démontre la nécessité d’agrandissement, de modernisation et de création de lits pour répondre aux besoins de la population âgée.

1973
Un chapitre de l’histoire de l’institution prend fin le 23 mai 1973. La nouvelle raison sociale de l’association est dorénavant «Maison de retraite La Rozavère Chailly/Lausanne». Par la suite, la raison sociale devient «Établissement médico-social La Rozavère» (anagramme de Rovéréaz).

1992
Un nouvel immeuble d’hébergement (R2) voit le jour.

2006
Le 1er février, le comité de l’association de l’EMS La Rozavère décide de transformer l’association en fondation qui devient ainsi «Fondation La Rozavère».

2012
Le bâtiment historique R1-est est rénové.

2014
Une structure de préparation et d’attente à l’hébergement en EMS (SPAH) est construite et la fondation passe ainsi à 162 lits.

2016
La liaison entre les deux bâtiments historiques est détruite. Un espace hôtelier et un restaurant public sont construits à sa place.

2020
De nouveaux chantiers s’ouvrent sur le site de Rovéréaz afin d’en améliorer la qualité. Un parking souterrain voit le jour, la villa est détruite et les travaux d’un nouveau bâtiment d’hébergement (R3) de 66 lits débutent. Les extérieurs seront repensés, afin d’offrir de magnifiques espaces de verdure. La fin de ces travaux est prévue en 2023/2024. La capacité d’hébergement passera alors à 166 lits.
Depuis plusieurs années, les fondations L’Oriel, à Renens, et Meillerie, à Lausanne, ont tissé des liens avec la Fondation La Rozavère.
La Fondation L’Oriel accueille des habitants souffrant de maladies neurodégénératives et présentant des troubles du comportement peu compatibles avec la vie en communauté et nécessitant un aménagement particulier.
La Fondation Meillerie accueille des habitants qui présentent des problématiques de santé similaires à ceux de l’EMS Rozavère.
Les Conseils des fondations ont donc décidé de mettre leurs forces en commun et de fusionner. Dès lors, la fondation propose des prestations d’accompagnement dans la vie quotidienne de la personne âgée, que ce soit en EMS de gériatrie ou de psychiatrie de l’âge avancé (PAA) ou en structure de préparation et d’attente à l’hébergement. 
(Informations concernant ces travaux avec ce lien)

Quelques souvenirs...


Certifiée ISO 9001 : 2015 & Healthmark

Intégrée au réseau sanitaire vaudois en tant que membre RSRL (Réseau Soins Région Lausanne)

Affiliée à la Fédération patronale des EMS vaudois (FEDEREMS)

Coordonnées


Chemin de Rovéréaz 23
Case postale 91 - 1000 Lausanne 10
058 211 7000


Réseaux sociaux